Qui sommes-nous ?

Maryse Souchard

Maryse entrevoit la chaleur, la douceur et la force des chevaux à un an, quand son grand-père l’assied sur le cou de sa jument Coquette.

En 1965, elle apprend à monter à cheval avec Christian Josquin.

ms

A cheval dès que possible

Elle passe son Deuxième Degré en 1969 à la Société d’Equitation de Paris.

Il aura fallu des années de grandes peurs, de fers, de boxes, d’éperons et de rênes allemandes, pour qu’en 2007, à cinquante ans, elle découvre les chevaux autrement : un stage chez Catherine et Michel Henriquet ; des semaines de travail avec Éric Trelu (BFEE3) ; des échanges avec Patrick Bourgeois (BFEE2 et instructeur La Cense) ; des stages avec Andy Booth ; le DU en éthologie du cheval avec Martine Hausberger et son équipe, etc.

Forte de ces nombreuses expériences, elle applique sa nouvelle vision du cheval à toutes ses pratiques équestres (Savoir 5, Galop 7 Cavalier et Pleine Nature, Galop 5 Attelage) et les partage grâce à son statut de Comportementaliste équin appuyé par le Label SFECA.

« C’est un fait, le cheval ne ment pas. Pour lui, il n’y a pas de frontière entre ses ressentis et ses actes. Qu’il éprouve de la peur, de la gêne, de la soumission, de la témérité ou simplement du calme et de l’assurance – et croyez-moi, ce ne sont là que quelques-unes des émotions que ces animaux peuvent éprouver, le cheval vous l’exprimera précisément, de même qu’il vous dira ce qu’il attend de vous. Avec la plus grande sincérité. » Chris Irwin


Pierre Bahette

Des chevaux, Pierre ne connait d’abord que ceux des moteurs de motos, voitures et d’avions, si ce n’est en 1978, à l’armée, où une expérience malheureuse de voltige équestre l’éloigne des véritables équidés.

Cavalier, je vous dis ...

Cavalier serein …

C’est sans compter avec l’amoureuse obstination de Maryse, avec qui il goûte les charmes des promenades à cheval dans les Alpes, les grands trot glissants dans les allées boueuses de Normandie, les premiers galops en forêt au milieu des chasseurs, les heures de manège le soir en rentrant du travail, les carrousels en tandems montés ou les galops sur la plage au soleil couchant.

Il se forme à l’attelage (Galop 5 Attelage et Meneur de Bronze), et malgré ses diplômes de cavaliers (Savoir 3 et Galop 5 Pleine Nature), il n’affirme être devenu cavalier qu’après la grande expérience de la transhumance avec les chevaux de Pierre Enoff. Chez lui, il apprend aussi le parage.

« Je n’aime pas le voir partir seul. Sans moi, il est démonté. » Paroles de Jolly Jumper à Lucky Luke.


Sarah Guillemot

Diplômée d’un BPJEPS mention Tourisme Equestre, Sarah a débuté l’équitation

Sarah et Velga

 

en centre équestre dès son plus jeune âge et jusqu’à la validation de ses galops (Galop 7 Cavalier et Pleine Nature).

Amoureuse des chevaux, elle oriente ses recherches et ses expériences vers une équitation de la légèreté, respectueuse du cheval et du cavalier (Savoir 3, stages auprès de grands hommes et femmes du cheval). Depuis 2013, Sarah partage avec Velga une complicité construite sur le respect mutuel. Avec cette jument Trotteuse de huit ans réformée des courses, Sarah poursuit son chemin vers l’équilibre et la légèreté.

Et si elle aime éduquer les chevaux, Sarah éprouve autant de bonheur à former les cavaliers, débutants comme confirmés, pour les amener à découvrir les Chevaux Autrement.

 « On a tendance, de nos jours, à oublier que l’équitation est un art. Or, l’art n’existe pas sans amour. […] L’amour, afin qu’après la mort du cheval, vous ayez gardé en votre cœur le souvenir de cette entente, de ces sensations qui ont quand même élevé votre esprit au-dessus des misères d’une vie humaine. » Nuno Oliveira


Les Chevaux Autrement